The Gateway Arch, Saint Louis

The Gateway Arch est un monument de Saint-Louis, dans le Missouri, qui se trouve sur la rive ouest du Mississippi. La Gateway Arch tire son nom du rôle de la ville en tant que « porte de l’Ouest » pendant l’expansion vers l’ouest des États-Unis au XIXe siècle. Cette arche rutilante, qui fait partie du Gateway Arch National Park, commémore l’achat de la Louisiane (1803) et l’ouverture de l’Ouest aux colons après l’expédition Lewis et Clark (1804-06), qui a débuté à proximité. Le parc comprend également l’ancien palais de justice, où Dred Scott, un esclave, a intenté sa première action en justice (1847 et 1850) pour obtenir sa liberté dans une affaire qui est allée jusqu’à la Cour suprême des États-Unis, amplifiant le débat sur l’esclavage alors que le pays se rapprochait de la guerre civile.

L’arche a été conçue par l’architecte américain d’origine finlandaise Eero Saarinen en 1948 et a été construite entre 1963 et 1965. La forme forte et élégante de l’arche représente une porte vers la partie occidentale du pays. L’arche mesure 192 mètres de haut et la distance entre ses deux pieds est égale à sa hauteur. À l’intérieur se trouvent deux tramways, chacun composé de huit voitures qui transportent chacune jusqu’à cinq personnes assises à la fois. Les visiteurs peuvent faire un trajet de quatre minutes en tramway jusqu’à la plate-forme d’observation située au sommet de l’arche. Seize fenêtres sont orientées vers l’est et le même nombre vers l’ouest pour offrir une vue sur la ville, le fleuve et les terres environnantes. Au pied de l’arche, le Museum of Westward Expansion présente des expositions sur la vie dans les années 1800 ainsi que sur la construction de l’arche.

— les monuments du monde.

admin7890