Le Christ Rédempteur (Corcovado), Rio de Janeiro

Le Christ Rédempteur, en portugais Cristo Redentor, est une statue colossale de Jésus-Christ au sommet du mont Corcovado, à Rio de Janeiro, dans le sud-est du Brésil. Célébré dans les chansons traditionnelles et populaires, le Corcovado domine Rio de Janeiro, la principale ville portuaire du Brésil. La statue du Christ Rédempteur a été achevée en 1931 et mesure 30 mètres de haut, ses bras étendus horizontalement mesurant 28 mètres. La statue est devenue l’emblème de la ville de Rio de Janeiro et de la nation brésilienne tout entière.

La statue, faite de béton armé recouvert d’une mosaïque de milliers de carreaux triangulaires en pierre ollaire, repose sur un socle carré en pierre d’environ 8 mètres de haut, lui-même situé sur un pont au sommet de la montagne. La statue est la plus grande sculpture de style Art déco au monde.

Dans les années 1850, le prêtre vincentien Pedro Maria Boss a proposé de placer un monument chrétien sur le mont Corcovado en l’honneur d’Isabel, princesse régente du Brésil et fille de l’empereur Pedro II, mais le projet n’a jamais été approuvé. En 1921, l’archevêché catholique romain de Rio de Janeiro a proposé qu’une statue du Christ soit construite sur le sommet de 704 mètres, ce qui, en raison de sa hauteur, la rendrait visible de n’importe quel endroit de Rio. Des citoyens ont demandé au président Epitácio Pessoa d’autoriser la construction de la statue sur le mont Corcovado.

L’autorisation a été accordée et la première pierre de la base a été cérémonieusement posée le 4 avril 1922 – pour commémorer le centenaire de l’indépendance du Brésil vis-à-vis du Portugal – bien que le design final du monument n’ait pas encore été choisi. La même année, un concours a été organisé pour trouver un concepteur, et l’ingénieur brésilien Heitor da Silva Costa a été choisi sur la base de ses croquis d’une figure du Christ tenant une croix dans sa main droite et le monde dans sa main gauche. En collaboration avec l’artiste brésilien Carlos Oswald, Silva Costa a ensuite modifié le plan ; c’est à Oswald que l’on doit l’idée de la pose debout du personnage, les bras écartés. Le sculpteur français Paul Landowski, qui a collaboré avec Silva Costa sur le projet final, est considéré comme le principal créateur de la tête et des mains du personnage. Les fonds ont été collectés à titre privé, principalement par l’église. Sous la supervision de Silva Costa, la construction a commencé en 1926 et s’est poursuivie pendant cinq ans. Pendant cette période, les matériaux et les ouvriers ont été transportés au sommet par voie ferrée.

Après son achèvement, la statue a été inaugurée le 12 octobre 1931. Au fil des ans, elle a subi des réparations et des rénovations périodiques, notamment un nettoyage complet en 1980, en vue de la visite du pape Jean-Paul II au Brésil cette année-là, et un projet majeur en 2010, lorsque la surface a été réparée et remise à neuf. Des escaliers mécaniques et des ascenseurs panoramiques ont été ajoutés à partir de 2002 ; auparavant, pour atteindre la statue elle-même, les touristes devaient gravir plus de 200 marches comme dernière étape du voyage. En 2006, à l’occasion du 75e anniversaire de la statue, une chapelle située à sa base a été consacrée à Notre-Dame d’Aparecida, la sainte patronne du Brésil.

Le Christ Rédempteur fait partie de notre sélection des plus beaux monuments du monde.

admin7890